22 janvier 2021
Bienfaits de la carotte

On a tous entendu un jour de la part de nos parents « mange tes carottes, ça rend aimable et ça donne les fesses roses ». Mythe ou réalité ? Qu’en est-il réellement des bienfaits de l’incontournable carotte ? 🥕

Eh bien, vous pouvez continuer à le dire à vos enfants, car des chercheurs ont montrés que les caroténoïdes contenus dans ce légume-racine apportaient au consommateur un plus grand sentiment de bien-être et d’optimisme. Le bêta-carotène, un puissant antioxydant, lorsque consommé à forte dose, donne un joli teint abricot tel celui des bébés nourris à la purée de carotte, et apporte une vraie cure de rajeunissement aux tissus et à la peau.

Du fait de l’abondance de ses fibres, la carotte est une grande régulatrice de l’intestin, à la fois laxative douce lorsqu’elle est crue et régulatrice des diarrhées sous forme de purée. Anti-anémique, elle stimule la production de globules rouges et d’hémoglobine, chargés d’apporter l’oxygène aux cellules du corps. Et à l’approche des fêtes, n’oublions pas de prendre soin de notre foie avec la carotte et ses propriétés dépurative, fluidifiante biliaire, diurétique, cholérétique.

Extrêmement riche en vitamines, dont du calcium, phosphore, elle est reminéralisante, immunostimulante. Et ne vous étonnez pas si elle vous fait de l’œil car elle aide à diminuer les risques de dégénérescence, de cataracte et de glaucome. Sa richesse en rhodopsine participe à l’amélioration de la vision nocturne.

Côté cuisine, cette demoiselle est fort polyvalente, se prêtant aussi bien crue, entière à la croque ou râpée, que cuite, en tarte salée aux épices, en tagliatelles, préparées façon crumble ou délicieusement caramélisées au four . La version sucrée lui ravie à merveille avec le célèbre carotte-cake ou dans un moelleux carotte-chocolat. Quant aux fanes, elles servirons à parfumer vos bouillons de légumes.

Bon appétit !

Photographie : Émilie Guelpa